Red Lesite » Pratique » Transpiration des pieds au travail : le choix des bonnes chaussures
Pratique

Transpiration des pieds au travail : le choix des bonnes chaussures

De nombreux postes de travail imposent le port de chaussures de sécurité. C’est le cas par exemple des métiers du bâtiment et du gros œuvre, du secteur médical et pharmaceutique, de l’industrie agroalimentaire ou automobile, mais aussi du travail en forêt ou dans les espaces verts. Or, l’enfermement du pied pendant plusieurs heures d’affilée est un ennemi fatal pour les personnes qui transpirent beaucoup. Comment choisir des chaussures de sécurité qui protègent suffisamment des risques tout en laissant les pieds respirer au maximum ?

L’évaluation des risques est essentielle pour choisir des chaussures de sécurité

Toute entreprise employant des personnes est tenue de leur assurer un maximum de protection contre les risques rencontrés pendant l’exercice de la fonction. C’est donc à l’employeur de procéder à l’évaluation des risques sur chaque poste, et de déterminer les éventuels équipements de protection individuelle qui doivent y être associés.

Sujet a lire : Guide de la crypto, un blog pour bien aborder

Il faut savoir que la protection collective reste prioritaire. En d’autres termes, l’entreprise doit proposer à ses salariés le contexte le moins dangereux possible. Cela se traduit par exemple par l’installation de barrières de sécurité, de panneaux informatifs, par l’achat de machines qui soulagent les employés des tâches difficiles ou qui interviennent dans des endroits soumis à des conditions extrêmes.

Lorsque l’employeur ne peut pas assurer un environnement sans risque, il doit alors mettre à disposition des employés des EPI tels que des masques, des blouses, des lunettes ou des chaussures de sécurité. Ces dernières vont être choisies en fonction de tous les risques relevés sur l’environnement de travail, tels que :

En parallèle : Comment habiller son enfant pour une fête de famille ?

– des températures très élevées ou très basses ;

– des risques de chocs, d’arrachement, d’abrasion ;

– des risques d’écrasement par chute d’objets lourds ;

– des risques de contact avec des liquides chimiques ou toxiques ;

– des risques d’électrocution.

Le mieux, l’ennemi du bien : rien ne sert de se protéger contre les risques inexistants

Les chaussures de sécurité doivent protéger l’utilisateur de tous les risques présents sur le lieu de travail, mais elles ne doivent pas dépasser ce cadre. On pourrait de prime abord penser qu’une paire de chaussures qui protège du froid devrait aussi être imperméable, que des bottes conçues pour protéger de la déchirure ont tout intérêt à supporter les pressions importantes.

En fait, il est beaucoup plus judicieux de se cantonner aux risques évalués par l’entreprise plutôt que de vouloir des chaussures qui protègent de tout -qui n’existent d’ailleurs pas. En effet, plus les chaussures sont isolantes et robustes, moins elles vont laisser s’évacuer la transpiration. Des chaussures trop imposantes ne pourront pas être portées avec le surpantalon de protection prévu par l’entreprise, et des chaussures qui protègent du froid s’avèreront vite désagréables si l’employé réalise certaines tâches en bureau.

Les caractéristiques idéales de la chaussure anti-transpiration

Les chaussures de sécurité n’empêchent pas de transpirer, néanmoins, certaines d’entre elles laissent mieux respirer le pied, ce qui diminue le processus de transpiration. Si vous souffrez d’hyperhidrose plantaire ou que vous n’aimez pas la sensation d’avoir les pieds humides, voici les caractéristiques à rechercher lorsque vous choisissez des chaussures s24 :

– un matériau absorbant comme le cuir ou la microfibre ;

– un matériau respirant comme le mesh ou la maille 3D ;

– une membrane imper-respirante en cas de présence d’humidité sur le lieu de travail ;

– une semelle intérieure absorbante qui éponge la sueur en excès ;

– un poids le plus léger possible en fonction des risques identifiés ;

– au besoin, une semelle intérieure traitée contre les champignons et les bactéries ;

– un design plutôt sportif dans la mesure du possible, car les baskets sont généralement les chaussures de sécurité les plus respirantes.

Commentaires fermés sur Transpiration des pieds au travail : le choix des bonnes chaussures